Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 12:00

Il est révolue le temps où les négros n'étaient que des bêtes de somme qu'on pouvait déplacer, exploiter, frapper, violer, tuer en toute impunité. Fini le bon vieux temps où l'homme blanc faisait ses bénéfices sur le dos de ces hommes déracinés et renommés selon les humeurs du colon. Terminé le temps où les négriers touchaient des subventions pour assoir un peu plus leur dominance économique. Non c'est fini tout ça. Maintenant est venu le temps des regrets, les regrets des bourreaux devenus nostalgiques et qui font tout pour ne pas oublier. Non, nous disent-ils, il ne faut pas oublier, nous avons une dette morale! Alors ils construisent des monuments comme le Mémorial ACTe à 83 millions d'euros, nomination à l'américaine et entrée payante pour touristes. Puis ils racontent qu'il est impossible d'indemniser, que ce n'est pas si grave finalement, que plus personne aujourd'hui n'est esclave, qu'ils sont devenus français, qu'ils sont des citoyens libres, que l'argent ne fait pas le bonheur, et que s'il ne sont pas content c'est pareil parce qu'au fond, c'est toujours des négros et qu'il ne faudrait pas qu'ils la ramène trop non plus. La sanction du bourreau envers le bourreau sera toujours clémente, philosophique, économique. Le descendant d'esclave lui, sera toujours celui à qui ont dit ce qu'il doit faire et penser, il est encore un sous-homme dans la hiérarchie raciste de l'humanité blanche pendant que les bénéfices de 300 ans d'esclavagismes font encore le pouvoir de quelques familles, sociétés et pays.

Commémoration de l'esclavagisme

Partager cet article

Repost 0
Published by Éric Ferrier Xénoïde - dans dessins libres
commenter cet article

commentaires

Kipsek + L'atelier L'art Libre

  • : KIPsek
  • KIPsek
  • : kipsek at hotmail . fr
  • Contact

Catégories