Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 16:00

C'est avant qu'elle meurt qu'il faut soutenir la presse "pas pareille" !

Charlie hebdo, Siné hebdo devenu mensuel ou encore Le Ravi sont des journaux malades, financièrement, dont l'appel aux dons est devenu le seul moyen de financement. Leurs journalistes, leurs dessinateurs et autres employés sont sous-payés. Pourquoi? Par ce que personne ne les achète ! Et personne ne les lis ! Charlie Hebdo vend moins de 40 000 exemplaires de son journal par an (alors qu'il en vendait jusqu'à 160 000 en 2006) . Le Ravi arrive péniblement à 10 000 par an. Pourtant ce sont de bons journaux, alternatif, il apportent une autre approche de l'information tout en restant mainstream et accessibles. Combien de personnes outrés, descendu dans la rue hier soir, lisent Charlie hebdo ou de la presse "pas pareille"? Surement pas des masses. Certains sont pleins de beaux discours, de grandes idéologies, d'autres sont prêt à se faire briller à la première occasion, mais combien sont sincères et savent de quoi ils parlent, très peu j'en ai bien peur.

Quel pourcentage d'indigné participe à la vie de la liberté d'expression? En janvier 2014, on lui chiait à la gueule, et aujourd'hui il faut absolument la sauver?

Je condamne cette mission commando meurtrière, autant que je peux, celui qui use de la violence n'a plus rien à dire. Je condamne aussi les hypocrites, ceux qui n'ont jamais lu (ou si peu) Charlie hebdo et toute la presse "pas pareille", ceux qui n'ont jamais sorti un franc pour ce journalisme et qui aujourd'hui le défendent au nom de la morale, et surtout contre l'Islam, les arabes, et particulièrement parce qu'il s'agit d'une mort violente, et que ça passe à la télé/radio.

Qui aurait soutenu Charlie après une mort financière ?

Le Ravi appel aux abonnements, il lui en faut 4000, quelle mobilisation pour lui? quasi aucune. Nous allons tous perdre notre emploi, nous n'allons pas mourir, mais nous ne ferons plus vivre la liberté d'expression. qui s'en préoccupe? Personne, parce que plus personne ne lit la presse.

Il ne reste plus que l'illusion de la diversité de la presse, l'illusion d'être important en manifestant pour Charlie, l'illusion d'être utile en arrivant après la bataille.

Vous voulez être actif? Achetez la presse "pas pareille", lisez-là, parlez-en autour de vous et quand elle mourra vous pourrez dire "je la connais et je la regrette" sans être hypocrite.

Je ne suis pas Charlie, mais je participe à la vie de la liberté d'expression, et vous?

Partager cet article

Repost 0
Published by Éric Ferrier - dans instant donné
commenter cet article

commentaires

Kipsek + L'atelier L'art Libre

  • : KIPsek
  • KIPsek
  • : kipsek at hotmail . fr
  • Contact

Catégories